Categories : Pédagogie

Quoi penser des devoirs et leçons?

17/04/2019 15:35:00

Partager ce contenu

Au Québec, comme dans plusieurs pays industrialisés, l’épineuse question des devoirs et des leçons fait l’objet de débats récurrents. La majorité des parents se dit en faveur des devoirs et des leçons, du moins d’après différents sondages et études réalisés au fil des années (CCA, 2007; Deslandes, 2009a, 2013a; FCPQ, 2010). Toutefois, il n’en demeure pas moins que des questions sur la pertinence, l’utilité et la fréquence des devoirs et des leçons émanent tant de la part des familles et des enfants que de certains enseignants (Deslandes, 2009a, 2013a). Que dit la recherche québécoise en matière de devoirs et leçons? 

Avant d’aller plus loin, il importe de préciser que les devoirs et les leçons correspondent aux tâches demandées aux élèves par les enseignants et réalisées en dehors des heures de classe (Cooper, 1989, 2001; CSÉ, 2010; Deslandes et Rousseau, 2007). De nombreux enseignants du primaire semblent tenir pour acquise la nécessité de donner des devoirs et des leçons. Fait intéressant, rien dans la loi de l’instruction publique du Québec n’oblige les enseignants à le faire (Deslandes, 2009b, 2013b). Toutefois, dans le cadre de la Compétence 9 du référentiel de la formation à l’enseignement (MEQ, 2001), il est précisé que l’enseignant doit communiquer ses attentes sur la quantité et le type de travail que l’élève devra faire à la maison. D’après des enseignants québécois, les types de devoirs les plus souvent donnés sont basés sur la révision et l’application de la matière vue en classe, et sur l’achèvement de travaux déjà amorcés (Deslandes, 2009b, 2013b).

L’efficacité et l’utilité des devoirs et des leçons

Les bénéfices des devoirs et des leçons au regard des résultats scolaires semblent mitigés au primaire, alors qu’au secondaire les liens sont positivement significatifs (Cooper, Robinson et Patall, 2006). Les conditions qui influencent l’efficacité des devoirs et des leçons sont multidimensionnelles. Parmi celles-ci se trouvent l’intérêt du jeune, ses méthodes de travail, la qualité de l’enseignement reçu, la clarté des explications données, l’implication des parents, la nature de la tâche, la quantité de devoirs et de leçons, l’échéancier de travail et les liens avec le curriculum et l’évaluation faite par la suite (Hallam, 2006). Le taux d’achèvement des devoirs et des leçons est aussi à considérer. 

La qualité des devoirs et non la quantité prévaut. Trop en donner peut nuire à la motivation des jeunes et même contribuer à augmenter l’écart sur le plan de la réussite entre des élèves de milieux défavorisés ou ceux ayant des difficultés d’apprentissage et ceux qui ont plus de facilité (Deslandes, 2014).

Certaines recommandations font ressortir que les enseignants devraient augmenter de dix minutes par soir à chaque année de l’école primaire le temps requis pour les devoirs et les leçons, en partant de dix minutes en première année. Toutefois, cette durée semble rarement respectée (Cooper, Lindsay et Nye, 2000). Descôteaux, Deslandes et Rousseau (2008) révèlent que des élèves de 4e année du primaire rapportent consacrer entre 5 et 30 minutes par soir à leurs devoirs et à leurs leçons, alors que leurs parents ont parlé d’une durée allant de 15 à 60 minutes par soir, sur 4 soirs. 

Par ailleurs, en ce qui a trait à l’utilité, des parents considèrent que les devoirs et les leçons leur permettent de mieux connaître leur enfant et le travail qu’il effectue en classe (CSÉ, 2010; FCPQ, 2010).

Le rôle des parents et des enseignants 

Quelles que soient leurs caractéristiques familiales, les parents québécois s’impliquent surtout s’ils comprennent que leur participation relève de leurs responsabilités parentales et, ensuite, s’ils se sentent compétents pour aider leur enfant (Bardou et coll., 2012; da Silva, Rousseau et Deslandes, 2010).  Il semble cependant que les familles non traditionnelles, moins scolarisées et celles dont l’enfant éprouve des difficultés scolaires soient les plus rébarbatives aux devoirs et aux leçons (Deslandes, Rousseau, Rousseau, Descôteaux et Hardy, 2008). 

À l’instar d’études américaines (Xu et Corno, 2003; Xu, Du et Fan, 2017), des études québécoises ont montré que les parents contribuent bel et bien à aider leur enfant par rapport à leurs devoirs et à leurs leçons en leur fournissant des stratégies d’autorégulation telles que la structuration de son environnement, l’automotivation, la concentration, le contrôle de ses émotions et la gestion de son temps. Les jeunes dont les parents ont un haut niveau d’implication en 4e année ont tendance à déployer davantage de stratégies d’automotivation et de gestion du temps et des émotions en 6e année (Deslandes et Rousseau, 2008 a, b). La qualité des activités d’implication des parents et des interactions parents-enfants lors des devoirs et leçons apparaît donc cruciale aux apprentissages (Walker, Hoover-Dempsey, Ice et Whitaker, 2009a, 2013a). 

Les parents ayant des attitudes positives à l’égard des devoirs perçoivent leur rôle d’accompagnateur comme plus important que les autres parents. Certains parents d’enfants en difficulté à l’école se sentent moins responsables quand il s’agit de vérifier l’achèvement des devoirs et la compréhension de leur enfant du travail à faire. Comparativement aux parents plus scolarisés, les parents qui le sont moins croient davantage que les enseignants doivent prendre en considération les conditions familiales lorsqu’ils donnent des devoirs à faire. Pour ce qui est des enseignants, ils semblent avoir des attentes plus élevées à l’égard des parents quant au rôle de ceux-ci dans les devoirs. Les enseignants veulent, entre autres, que le parent s’assure de la disponibilité d’un endroit tranquille pour l’enfant (Deslandes et Rousseau, 2007).

Selon des enseignants, les responsabilités des parents consistent à veiller à ce que les devoirs soient terminés, à favoriser le développement de l’autonomie des jeunes, à donner la priorité aux devoirs par rapport aux activités parascolaires et, surtout, à éviter de jouer le rôle de l’enseignant au risque de créer de la confusion chez l’enfant (Deslandes, 2009b, 2013b).

Des tensions surviennent parfois entre les parents et les enseignants quant aux devoirs et aux leçons, souvent en raison d’attentes et de visions différentes. Pour atténuer ces tensions, des recherches-interventions peuvent être utiles et permettre d’améliorer les relations entre les parents et les enseignants dans le contexte des devoirs et des leçons. En ce sens, Deslandes et Barma (2018 a, b) ont mené récemment trois séances de rencontres parents-enseignants axées sur la méthode du Laboratoire du changement. À travers les échanges entre enseignants et parents, il a été convenu, par exemple, d’uniformiser dans tous les ordres d’enseignement les termes pour référer aux devoirs et aux leçons, de créer des capsules accessibles sur le site web de l’école sur les façons dont les parents peuvent aider les jeunes dans leurs devoirs, de prévoir une troisième rencontre de groupe parents-enseignant pour mieux guider les parents dans l’accompagnement de leur enfant et de continuer à imposer la lecture comme  travail à effectuer à la maison, et ce, pour tous les ordres d’enseignement. 

Références

Bardou, É., Oubrayrie-Roussel, N., Safont-Mottay, C., Lescarret, O., Deslandes, R. et Rousseau, M. (2012). Facteurs prédictifs de l’engagement parental dans l’accompagnement aux devoirs et leçons des adolescents. Une étude comparative France-Québec. Pratiques psychologiques, 18(3), 283-298. 

Conseil canadien sur l’apprentissage (CCA) (2007). Enquête de 2007 sur les attitudes des Canadiens à l’égard de l’apprentissage : résultats sur l’apprentissage aux niveaux primaire et secondaire. 

Conseil supérieur de l’éducation (CSÉ) (2010). Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l’école primaire. Avis à la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Québec, Québec. 

Cooper, H. (1989). Homework. New York, NY: Longman. 

Cooper, H. (2001). The battle over homework. Common ground for administrators, teachers, and parents. Thousand Oaks, CA: Corwin Press. 

Cooper, H. Lindsay, J. J. et Nye, B. (2000). Homework in the home: how student, family and parenting style differences relate to the homework process. Contemporary Educational Psychology, 25(4), 464-487. 

Cooper, H., Robinson, J. C. et Patall, E. A. (2006). Does homework improve academic achievement? A synthesis of research 1987-2003. Review of Educational Research, 76(1), 1-62.

Da Silva, N., Rousseau, M. et Deslandes, R. (2010). Participaçao dos pais e maes na realizaçao da liçao de casa no Quebec e no Brasil : razoes do envolvimento. Acolhendo a Alfabetizacao nos paises de lingua portuguesa, 4(8), 93-122. Récupéré à https://crires.ulaval.ca/work/877

Descôteaux, G., Deslandes, R. et Rousseau, M. (2008). Les devoirs et leçons au Québec: portrait des attitudes et des croyances des élèves de quatrième année et de leur parent. Dans R. Deslandes (dir.), La collaboration de l’école, de la famille et de la communauté à l’apprentissage, Cahiers scientifiques, no 109 (p. 31-44), Montréal, Québec : ACFAS.

Deslandes, R. (2009a, 2013a). International perspectives on student outcomes and homework: Family-school-community partnerships. New York, NY, et Londres, RU: Routledge.

Deslandes, R. (2009b, 2013b). Elementary school teachers’ views of homework and parents-school relations. Dans R. Deslandes, International perspectives on student outcomes and homework: Family-school-community partnerships (p. 128-140). New York, NY, et Londres, RU: Routledge.

Deslandes, R. (2014). Les devoirs et leçons au Québec (Canada). Dans L. Sulova a kol (dir.) Vyznam domaci pripravy pro zacinajiciho skolaka (p. 194-203). Praha, Czech Republic: Wolters Kluwer

Deslandes, R. et Barma, S. (2018a). Preparing a first change laboratory session linked to the issue of homework and addressing methodological challenges. Journal of Studies in Education, 8(3), 1-16. https://doi.org/10.5296/jse.v8i3.13173

Deslandes, R. et Barma, S. (2018b). The challenge of improving homework processes and benefits: Insights from two intervention research sessions with teachers and parents of an elementary school, International Journal about Parents in Education, 10(1), 47-58.

Deslandes, R. et Rousseau, N. (2007). Congruence between teachers’ and parents’ role construction and expectations about their involvement in homework. International Journal about Parents in Education, 1(0), 108-116.

Deslandes, R. et Rousseau, M. (2008a). Long-term students’ management strategies and parental involvement in homework at the elementary level. International Journal of Parents in Education, 2(1), 13-24.

Deslandes, R. et Rousseau, M. (2008b). Evolution and relation of students’ homework management strategies and their parents’ help in homework during the transition to high school. Communication présentée à l’American Educational Research Association (AERA), New York, NY.

Deslandes, R., Rousseau, N., Rousseau, M., Descôteaux, G. et Hardy, V. (2008). Regard parental sur les devoirs et les leçons en fonction des caractéristiques familiales et du rendement de l’élève. Revue canadienne de l’éducation, 31(4), 836-860. 

Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) (2010). Sondage exclusif sur les devoirs et les leçons. Des parents consciencieux. https://www.newswire.ca/fr/news-releases/sondage-exclusif-sur-les-devoirs-et-les-lecons---des-parents-consciencieux-539579331.html

Hallam, S. (2006). Homework: its uses and abuses. https://content.ncetm.org.uk/itt/sec/KeelePGCEMaths2006/Research/Homework%20Research/ReportSusanHallam.pdf

Ministère de l’Éducation du Québec (MEQ) (2001). La formation à l’enseignement. Les orientations. Les compétences professionnelles. Québec, Québec: Gouvernement du Québec.

Xu, J. et Corno, L. (2003). Family help and homework management reported by middle school students.  The Elementary School Journal, 103(5), 503-517. doi:10.1086/499737

Xu, J., Du, J. et Fan, X. (2017). Self-regulation of mathematics homework behavior: An empirical investigation. The Journal of Educational Research, 110(5), 467-477. https://doi.org/10.1080/00220671.2015.1125837

Walker, J. M. T., Hoover-Dempsey, K. V., Ice, C. L. et Whitaker, M. C. (2009a, 2013a). Parental involvement supports better student learning. Dans R. Deslandes, International perspectives on student outcomes and homework: Family-school-community partnerships (p. 25-39). New York, NY, et Londres, RU: Routledge.

Droit d’auteur : Joshua Resnick / 123RF Banque d’images

Partager ce contenu